Strange Academy
La génétique fascine les scientifiques... Alors aurez vous un gène modifié ? Qui serez-vous ? Un scientifique ? Un jeune mutant ? Un mutant réclamant la vengeance ?

Rejoignez-nous !


Aujourd’hui, le monde est composé de choses étranges. Des catastrophes peuvent changer le monde ou les lois de la génétique…
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Du Black Velvet à l'Irish Coffee

Aller en bas 
AuteurMessage
Reina Makkuro
Responsable des Missions / Professeur / Mutante Confirmée / Agent de Mission / Mannequin
Responsable des Missions / Professeur / Mutante Confirmée / Agent de Mission / Mannequin
Reina Makkuro

Messages : 80
Points : 90
Date d'inscription : 08/12/2012

Du Black Velvet à l'Irish Coffee  Empty
MessageSujet: Du Black Velvet à l'Irish Coffee    Du Black Velvet à l'Irish Coffee  EmptyVen 8 Mar - 15:23

/!\ Ce rp est déconseillé aux âmes sensibles et membres ayant moins de 16 ans. Il peut contenir des scènes osées ainsi que des propos directes. /!\

2h du matin. A l'Hemingway Bar le seul bar ouvert jusqu'au matin :

J'y étais arrivée après un défilé de mode épuisant, mannequin mon ancien métier aujourd'hui ma couverture ... Habillée d'une des robes de cocktail utilisée pour le défilé qui m'avait été offerte j'entrais doucement et m'assit à un table...

Le barman ne tarda pas.

-Makkuro-san comment aller vous ? me dit-il dans un japonais parfait, car lui aussi était japonais à la base. Le défilé de Clanels a-t-il été un succès ?

-Je suis épuisée mais il semble que la collection printemps été ne devienne très prisée ... J'aimerai un cocktail ce soir, je vous laisse choisir.

- Dans ce cas je vous propose un Black Velvet.

Je laissais le Barman partir préparer ma commande l'ambiance bercé par un jazz suave me portait vers mon passez ... Ma vie d'avant ... Aujourd'hui j'étais comme morte un fantôme envahi par un démon ... La haine coulant comme un poison m'empêchant de quitter ce monde pour de bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trystan Coreva
Directeur de Strange Academy / Responsable des Missions / Mutant Confirmé
Directeur de Strange Academy / Responsable des Missions / Mutant Confirmé
Trystan Coreva

Messages : 89
Points : 148
Date d'inscription : 06/11/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs surnaturels:

Du Black Velvet à l'Irish Coffee  Empty
MessageSujet: Re: Du Black Velvet à l'Irish Coffee    Du Black Velvet à l'Irish Coffee  EmptyVen 8 Mar - 16:07

Les problèmes, les histoires, les blessures. Strange Academy était au plus mal. Plus rien ne serais comme avant à partir de cet instant. Je soupirais. Tout avait commencé avec le kidnapping de Carly. Je m'étais tellement inquiété, que j'avais oublié de m'occuper des papiers de l'académie. Elle avait souffert, et elle n'était plus la même, son comportement avait changé du tout au tout. Heureusement qu'Evan's avait été là pour m'aidé à la récupérer. Il avait l'air attachée à elle. Puis cette trahison. Je ne comprenais pas. Emilie... Elle était si jeune. Il ne faisait pas de doutes que cet imbécile de Derek y était pour quelque chose.

Il était presque 2h du matin à l'académie. Je ne dormais toujours pas, aussi je me dirigeais vers la chambre de Carly afin de voir comment elle allait avant de me rendre dans l'entrée afin de prendre ma veste. Je sortais. Je pris ma voiture, et allai en direction d'un bar. Je m'arrêtais devant l'Hemingway Bar. J'entrais, et allai m’asseoir à une table. Je commandai un Rusty Nails. Quelques minutes plus tard, je remarquai un belle jeune femme entrée. Elle semblait fatiguée, mais cela n'enlevait rien à son charme. Elle portait une robe de soirée plutôt sympathique. Je devais la dévorer des yeux, tout en savourant mon cocktail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://strangeworld.forumactif.org
Reina Makkuro
Responsable des Missions / Professeur / Mutante Confirmée / Agent de Mission / Mannequin
Responsable des Missions / Professeur / Mutante Confirmée / Agent de Mission / Mannequin
Reina Makkuro

Messages : 80
Points : 90
Date d'inscription : 08/12/2012

Du Black Velvet à l'Irish Coffee  Empty
MessageSujet: Re: Du Black Velvet à l'Irish Coffee    Du Black Velvet à l'Irish Coffee  EmptyVen 8 Mar - 19:59

Je frissonnais, sentant un regard posé sur moi... Tournant la tête nonchalamment je tombais sur un homme au regard mystérieux et ténébreux ... Se n'était pas le seul qui me regardait mais il avait une attitude assez étrange ... Il paraissait épuisé nerveusement aussi ... Il buvait un Rusty Nails

*Très bon choix, un peu fort mais avec tant de caractère*

Intriguée je me levais et m'approchais de cet homme si bien habillé, mais qui semblait si tourmenté ...

-J'aimerai savoir si cette place est libre et aussi se qui me vaut une telle attention de votre par dis-je joueuse, quelque tonalité sensuelle dans la voie ...

Je réarrangeai ma coiffure attendant sa réponse. Qu'est-ce qui m'avait pris d'aller lui parler, normalement j'ignorai tout les hommes depuis qu'il m'avait oublié je n'avais plus confiance en eux ...



Dernière édition par Reina Makkuro le Mer 20 Mar - 14:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trystan Coreva
Directeur de Strange Academy / Responsable des Missions / Mutant Confirmé
Directeur de Strange Academy / Responsable des Missions / Mutant Confirmé
Trystan Coreva

Messages : 89
Points : 148
Date d'inscription : 06/11/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs surnaturels:

Du Black Velvet à l'Irish Coffee  Empty
MessageSujet: Re: Du Black Velvet à l'Irish Coffee    Du Black Velvet à l'Irish Coffee  EmptySam 9 Mar - 1:04

Un corps gracieux et plutôt délicieux à regarder, un visage fatigué, mais enchanteur, une voix d'ange provocateur. Cette femme incarnait beaucoup d'images et de philosophie à la fois. Elle était unique. Je devais sûrement avoir pris trop de cocktail, pour penser à de pareilles choses. C'était bien la première fois que je pensais de telle chose à propos d'une femme. Aussi belle soit-elle, je ne devais pas me laisser avoir par tout cela. Mais je ne voulais pas écouté ma raison ce soir.

- La place est libre, je vous en pries... fis-je en montrant la chaise.

Oui même avec un peu trop d'alcool dans le sang, j'utilisais tout de même les bonnes manières. J'avais tout de même un semblant d'éducation. Je la regardais prendre place, toujours en la dévorant des yeux, et étrangement je ne le cachais pas.

- L'attention que je vous porte est simple. Je vous trouve ravissante.

Là, cela devenait vraiment pas comme d'habitude. Habituellement, je n'aurais jamais répondue à cette femme, je ne lui aurais encore moins proposé de s'asseoir à ma table.

- Cela est-il interdis de regarder une belle femme ?

J'avais posé cette question avec un brin de malice dans les yeux. Je prenais alors une gorgée du cocktail avant de le poser de nouveau mes yeux sur la jeune femme en face de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://strangeworld.forumactif.org
Reina Makkuro
Responsable des Missions / Professeur / Mutante Confirmée / Agent de Mission / Mannequin
Responsable des Missions / Professeur / Mutante Confirmée / Agent de Mission / Mannequin
Reina Makkuro

Messages : 80
Points : 90
Date d'inscription : 08/12/2012

Du Black Velvet à l'Irish Coffee  Empty
MessageSujet: Re: Du Black Velvet à l'Irish Coffee    Du Black Velvet à l'Irish Coffee  EmptySam 9 Mar - 17:29

Je m'assis délicatement sur le fauteuil qui faisait face à cet homme intrigant.

- Il n'y a rien qui l'interdise en effet, mais voyez vous parfois le regard des hommes est épuisant malgré tout leur beau compliment ... Cependant vous me paraissez différent. Dis-je laissant ma phrase en suspend.

Le barman apporta mon cocktail, sombre et doux tout en étant rafraîchissant. Le black Velvet soit le velours noir, un mélange de bière brune et de champagne haut de gamme, parfais pour moi en se moment.

Je pris la flûte dans une main et pris une petite gorgée tandis que j'observais mieux l'homme qui se tenais devant moi. De larges épaule, un regard ténébreux, des cheveux soignés, une musculature fine que l'on devinait sous son costume.

-Il est rare de croiser des hommes aussi charmant que vous à cette heure dans les bars, si je puis me permettre que faîtes vous donc ici ?

Je plongeai mes yeux dans les siens, qu'espérais-je y trouver ? Je ne le sais pas mais sa présence, son attitude me plaisais m'attirais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trystan Coreva
Directeur de Strange Academy / Responsable des Missions / Mutant Confirmé
Directeur de Strange Academy / Responsable des Missions / Mutant Confirmé
Trystan Coreva

Messages : 89
Points : 148
Date d'inscription : 06/11/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs surnaturels:

Du Black Velvet à l'Irish Coffee  Empty
MessageSujet: Re: Du Black Velvet à l'Irish Coffee    Du Black Velvet à l'Irish Coffee  EmptySam 9 Mar - 18:04

Ses traits étaient finement dessiné sur son visage, sa peau semblait douce et ses gestes possédaient une grâce naturelle. Sa voix était délicieuse à écouter. Sa réplique me fit sourire.

- Si vous souhaitez, je peux arrêter de vous complimenter, mais je ne me sens pas capable d'arrêter de vous regarder.

Je bus une nouvelle gorgée de mon cocktail. Il était certes fort, mais j'en avais sérieusement besoin. Je reposai mon verre et souris à la ravissante jeune femme qui me faisait face. Son regard doré était ensorcelant, ses cheveux blonds semblaient longs, mais ils étaient malheureusement attaché en un chignon élégant. Je dois avouer que j'avais un peu chaud, aussi je desserrais le col de ma chemise afin d'être plus à l'aise. Sa question me fit sourire. Je me penchais alors légèrement vers la jeune femme.

- Il est également bien rare de rencontrer des jeunes femmes comme vous...

Je lui lançais un sourire avec un brin de défis, le regard malicieux.

- Je suis ici afin de me changer les idées... Et vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://strangeworld.forumactif.org
Reina Makkuro
Responsable des Missions / Professeur / Mutante Confirmée / Agent de Mission / Mannequin
Responsable des Missions / Professeur / Mutante Confirmée / Agent de Mission / Mannequin
Reina Makkuro

Messages : 80
Points : 90
Date d'inscription : 08/12/2012

Du Black Velvet à l'Irish Coffee  Empty
MessageSujet: Re: Du Black Velvet à l'Irish Coffee    Du Black Velvet à l'Irish Coffee  EmptySam 9 Mar - 22:46

Il avait le sens de la répartie, j'aimais ça. Je sourie charmée.

-Je rentre de mon défilé de mode, je fuie une after où mon manager essayera une énième fois de devenir plus que ce qu'il n'est pour moi ... Pour ce que est de vous changer les idées je peux vous aider, répondis-je malicieuse moi aussi.

Je repris une gorgée de Velvet, les bulles pétillant sur mon palais.

-Savez vous qu'un cocktail en dis énormément sur son consommateur ? Vous avez pris un Rusty nails ... Un cocktail très intéressant... Il a été crée par un barman de New York pour les hommes de lois, les juges. Car Tout comme eux la bouteille de whisky peux pencher mais pas tomber. Cela vous représente-il d'une quelconque manière ?

Je passais un doigt sur le bord de ma flûte qui émis un son cristallin .... Le col de sa chemise était désormais défait et je regardais son cou dénudé, et sa nuque forte et attirante. Sans m'en rendre vraiment compte je mordis sensuellement ma lèvre inférieure. Tout en le regardant charmeuse et provocatrice à la fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trystan Coreva
Directeur de Strange Academy / Responsable des Missions / Mutant Confirmé
Directeur de Strange Academy / Responsable des Missions / Mutant Confirmé
Trystan Coreva

Messages : 89
Points : 148
Date d'inscription : 06/11/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs surnaturels:

Du Black Velvet à l'Irish Coffee  Empty
MessageSujet: Re: Du Black Velvet à l'Irish Coffee    Du Black Velvet à l'Irish Coffee  EmptySam 9 Mar - 23:34

Son charme était très ensorcelant. Comment expliquer cela ? Je n'en savais rien, et je dois dire que sa compagnie était très appréciable. Sa beauté n'était pas comme celle des autres femmes, elle avait un petit quelque chose en plus. Je souris à sa réponse. Alors elle était mannequin... Cela lui allait bien, elle était faite pour ce métier. Quand à son manager, je le comprenais dans un sens... Mais je ne voulais pas qu'il soit plus que son manager. Était-ce un brin de jalousie ? Quand à son sous-entendus, cela était très tan tan.

- Je ne peux vous cacher que je comprends votre manager...

Je lui lançais un sourire provocateur et un regard de braise, ce regard qui brûle.

- Pour ce qui est de me changer les idées, si vous avez une proposition, je suis à votre écoute.

Elle repris une gorgée de son cocktail, et je fis de même. Je la regardais. Sa robe noir lui allait à merveille. Elle mettait en valeur les lignes parfaites de son corps, ses lignes féminines, et sa taille qui était fine. Sa peau semblait si douce, je brûlait d'envie de la toucher. Je l'écoutais alors parler de mon cocktail. Elle semblait connaisseuse... Mais elle avait raison.

- Je ne suis pas encore tombé, alors je pense que cela me représente assez bien. fis-je en me rapprochant légèrement d'elle. Mais je crois que je suis tomber dans vos yeux...

Je la vis alors se mordre la lèvre inférieur. Qu'est-ce que j'avais envie d'y goûter. Je voulais goûter à ces lèvres pulpeuses qui me tentaient depuis le début, ces lèvres qui semblaient si douces. Je la voulais. Je voulais goûter à cette jeune femme qui depuis le début m'attirait. Son regard était provocateur et charmant, elle savait ce qu'elle faisait, et j'aimais ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://strangeworld.forumactif.org
Reina Makkuro
Responsable des Missions / Professeur / Mutante Confirmée / Agent de Mission / Mannequin
Responsable des Missions / Professeur / Mutante Confirmée / Agent de Mission / Mannequin
Reina Makkuro

Messages : 80
Points : 90
Date d'inscription : 08/12/2012

Du Black Velvet à l'Irish Coffee  Empty
MessageSujet: Re: Du Black Velvet à l'Irish Coffee    Du Black Velvet à l'Irish Coffee  EmptyDim 10 Mar - 20:40

-Faites attention, il y a des chutes dont on ne se relève jamais, dis-je en douceur.

Pourquoi, pourquoi me sentais-je si rassurée!? ... Sa présence ne m'emplissait pas de dégoût comme celle des autres hommes que j'avais rencontré depuis ma mutation...

Sa main posée sur la table m'attirai inexorablement. Aussi légère qu'une plume je posais mine de rien deux de mes doigts fin tout contre sa main, en même temps que je prenais de nouveau une petite gorgée de cocktail.

-Et vous que faîtes vous donc comme métier ?

Je ne savais pas vraiment où nous menerai cette conversation j'espérai qu'il se présenterai ... Je voulais le connaître savoir qu'est-ce qui pouvais rendre cet homme si torturé car cela se voyait sur son visage ... Et en même temps je voulais le toucher, l'atteindre. Sentir ses bras autours de moi, cette force si masculine... Depuis longtemps, je ne m'étais pas sentie si vivante, pourtant à la lueur des bougies nous n'avions échangé que quelques regards, quelque mots mais déjà, en plongeant son regard dans le miens il avait créé plusieurs raté dans mon coeur, comme un illusionniste. Je laissais ma mutation s'envoler loin de moi pour une fois ... J'étais de nouveau femme, libre, tentatrice, humaine et pleine d'envie.

Je me penchais vers lui me laissant porter par sa voie grave, et en moi le désir de le rendre fou de moi, de lui voler son coeur grandissait de plus en plus ...

*Non ne tombe pas amoureuse ou tu va encore souffrir* me soufflait ma raison ... Mais elle avait déjà perdue je le sentais bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trystan Coreva
Directeur de Strange Academy / Responsable des Missions / Mutant Confirmé
Directeur de Strange Academy / Responsable des Missions / Mutant Confirmé
Trystan Coreva

Messages : 89
Points : 148
Date d'inscription : 06/11/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs surnaturels:

Du Black Velvet à l'Irish Coffee  Empty
MessageSujet: Re: Du Black Velvet à l'Irish Coffee    Du Black Velvet à l'Irish Coffee  EmptyDim 10 Mar - 21:46

Sa voix parlait avec douceur. Comment dire ? Je crois que cette femme m'avait pris dans ses filets. Bien que son corps m'attirait, il y avait autre chose. Je ne la regardais pas comme je regardais Carly où les autres femmes. Elle avait quelque chose en plus. Et bien que je pouvais fouiller ses pensées, je n'en fis rien. Ce soir, je voulais profiter de ce moment. Je ne voulais pas penser à ma mutation et à mes problèmes à l'académie. Rien ne m'empêchera de parler à cette femme, de profiter de sa compagnie.

- Sûrement, mais il suffit de trouver les bonnes personnes pour vous relever... dis-je la voix un peu rauque.

Elle repris une nouvelle fois une gorgée de son cocktail. Je sentis alors, comme une douce caresse sur ma main, deux doigts se poser près de celle-ci. Je souris devant ce premier contact. Elle semblait frêle mais elle possédait une douceur indescriptible. Je lui lançais un sourire provocateur. Sa question me fis sourire. Je ne lui parlerais pas de Strange Academy, il fallait que j'utilise ma couverture...

- Je suis le directeur d'une agence immobilière.

Je ne voulais pas vraiment m'étaler sur le sujet. J'avais quelques bases en immobilier, mais je ne comptais pas parler de cela avec elle. En tout cas, pas ce soir. Ce soir j'avais d'autres projets. Certes ils étaient contraire à mes habitudes, mais je ne voulais plus penser à rien sauf à cette femme. Cette beauté qui se tenait devant moi. Cette beauté que je voulais prendre dans mes bras, que je voulais posséder, que je désirais. Elle était une femme que je voudrais connaître mieux. Elle était une personne rare. Elle se pencha alors vers moi. Savait-elle seulement qu'elle jouait avec le feu ?

Mon envie était de plus en plus forte. Je voulais goûter ses lèvres pulpeuses qui se tenaient devant moi, je voulais la goûter toute entière. Je voulais parcourir son corps de mes lèvres, caresser les moindres petits centimètres de son corps de mes mains, je voulais l'entendre crier mon nom sous mes assauts. Je la voulais tout entière à moi et rien qu'à moi. Qu'est-ce qui me prends me penser pareilles choses d'une femme ? me dis-je. Mes pensées devenaient flous, laissant la place à mes envies. Je me penchais alors à mon tour vers elle. Sans attendre, je mis ma main sur sa joue, avant de poser mes lèvres sur les siennes pour un baiser fiévreux et désiré. Elle devait sentir que je la désirais, mais après tout, je sentais qu'il y avait autre chose que du désir.

Je relâchais ses lèvres à regret. Elles étaient belles et bien douces. Elle était pas comme les autres. Cette femme était mystérieuse et je la désirais. Je plongeais alors mes yeux dans les siens, sans doute voyait-elle le désir dans mon regard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://strangeworld.forumactif.org
Reina Makkuro
Responsable des Missions / Professeur / Mutante Confirmée / Agent de Mission / Mannequin
Responsable des Missions / Professeur / Mutante Confirmée / Agent de Mission / Mannequin
Reina Makkuro

Messages : 80
Points : 90
Date d'inscription : 08/12/2012

Du Black Velvet à l'Irish Coffee  Empty
MessageSujet: Re: Du Black Velvet à l'Irish Coffee    Du Black Velvet à l'Irish Coffee  EmptyMar 12 Mar - 20:12

Le temps sembla s'arrêter doucement lorsqu'il leva sa main vers moi ... Une fraction de seconde une peur oubliée depuis longtemps resurgis. Mais je ne pris aucun coup, seule une douce chaleur, une main rassurante se posa avec délicatesse sur ma joue m'attirant irrémédiablement vers ses lèvres. J'aurai pue le tuer de mille façons en une fraction de seconde mais se fut mon coeur qui l'espace d'un instant cessa de battre tant il tremblait. Nos lèvres s'accrochèrent et je cédais à la fièvre de son baiser. Ses lèvres s'enlaçais dans les miennes, je les suivis un instant dans son mouvement de recul ....

Je laissais mon regard dans le sien, il y brillait une flamme que je partageai pleinement. Ce baiser m'avait fait cédé à mes envies. Je me penchais encore au dessus de la table passant ma mains derrière son cou attirant son visage près du miens. Son oreille à quelques millimètre de mes lèvres encore chaude de son baiser, je murmurais d'une voie doucereuse :

-Je pense que nous devrions continuer notre discussion ailleurs vous ne croyez pas, très cher ?

Je fini mes mots en déposant un baiser à la limite de son cou et en laissant filer ma main vers son col ...

En m'embrassant ainsi il avait réveillé la séductrice qui sommeillait en moi.

Je finis mon cocktail tout en laissant un de mes pieds caresser sa jambe sensuellement. Je voulais son corps à présent je voulais qu'il me vénère comme une déesse, qu'il laisse son corps s’échouer contre le miens. Je voulais que son coeur ai des raté comme le mien, je voulais qu'il m'aime et lui voler son coeur comme il avait si subtilement dérobé le mien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trystan Coreva
Directeur de Strange Academy / Responsable des Missions / Mutant Confirmé
Directeur de Strange Academy / Responsable des Missions / Mutant Confirmé
Trystan Coreva

Messages : 89
Points : 148
Date d'inscription : 06/11/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs surnaturels:

Du Black Velvet à l'Irish Coffee  Empty
MessageSujet: Re: Du Black Velvet à l'Irish Coffee    Du Black Velvet à l'Irish Coffee  EmptyMar 12 Mar - 23:12

Quelle femme ! Tout chez elle me plaisait. De ses paroles à sa voix, de ses cheveux à ses doigts, de ses yeux à ses lèvres. Ses lèvres d'une douceur infinie et pourtant si désirée. Je voulais l'embrasser encore une fois, je voulais encore sentir ses lèvres pulpeuses et désireuses sur mes lèvres. Je la voulais tout entière dans mes bras. Je désirais cette femme comme je n'ai jamais désiré aucune autre demoiselle. Je vis la flamme du désir dans ses yeux doré, ce qui ne fit qu'accroître mon désir. Je commençais à être tendu tellement je la désirais. Si j'avais pus, je crois que je l'aurais pris ici même sur la table, mais je la respectait assez pour attendre encore un peu. Elle se rapprocha encore plus, ses lèvres tentatrices proches des miennes désireuses. Je pouvais sentir son parfum, cette senteur exotique qui m'enivrait encore plus de plaisir. Sa main délicate se posa derrière ma nuque, elle approcha ses lèvres de mon oreille et de sa vois terriblement sensuelle, elle me fit par du fait que nous devrions aller terminer ailleurs notre discussion. Elle savait s'y prendre, ses gestes étaient maîtrisés, et sa voix était... sensuellement divine. Elle déposa un langoureux baiser dans mon cou laissant sa main glisser terriblement, lentement vers mon col.

- Alors je crois que je vais devoir vous inviter dans un endroit plus intime...

Je déposais à la suite de mes paroles un doux baiser sur ses lèvres. Un baiser prometteur de milliers de délices. Je lui lançai un sourire provocateur. Je me hâtai de finir mon cocktail, pour goûter à une chose bien plus exquise que ce liquide. Je la dévorais des yeux. Si j'avais pus, je l'aurais amené à moi pour la posséder tout de suite. Je sentais son pied caresser doucement, mais sensuellement ma jambe, ce qui provoqua une sensation presque extrême de désir. Une fois mon cocktail et le sien terminés, je payai rapidement le barman. Voyant qu'elle n'avait qu'une petite écharpe, je lui passais la veste de mon costard sur ses épaules, avant de positionner l'une de mes mains sur sa taille, la rapprochant encore plus de moi. Arrivé sur le parking, je lui ouvris la portière du passager avant, puis m'installa côté conducteur. Je dois avouer que je ne pus m'empêcher de l'embrasser une nouvelle fois avant de démarrer le moteur.

Le Dolce, l'hôtel le plus étoilé de la région. Oui je n'allais pas choisir un bas prix pour une telle déesse. J'ouvris la porte de la voiture à ma compagne. A la réception, un homme nous regarda avant de sourire. Bien sûr qu'il avait une idée de se qu'on faisait là à cette heure-ci. Je demandais une suite, puis partit en direction de la chambre. Toujours au côté de la jeune femme, ma main sur sa taille. Après avoir passé la carte magnétique, je laissai ma déesse entrée, avant de la suivre. Je fermai la porte, et passai mes mains sur ses épaules afin d'ôter la veste que je lui avais prêté, déposant quelques baisers dans son cou. Je balançai la veste sur un fauteuil proche, puis je retournais la jeune femme vers moi pour l'embrasser avec fougue, désir et... Etait-ce de l'amour ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://strangeworld.forumactif.org
Reina Makkuro
Responsable des Missions / Professeur / Mutante Confirmée / Agent de Mission / Mannequin
Responsable des Missions / Professeur / Mutante Confirmée / Agent de Mission / Mannequin
Reina Makkuro

Messages : 80
Points : 90
Date d'inscription : 08/12/2012

Du Black Velvet à l'Irish Coffee  Empty
MessageSujet: Re: Du Black Velvet à l'Irish Coffee    Du Black Velvet à l'Irish Coffee  EmptyMer 20 Mar - 16:38

Je sentais tout son désir à chacun de ses regards mais pas seulement. Alors qu'il m'accompagnais dehors, quand il m'embrassa dans sa voiture (très belle d'ailleurs un très bon acier), lorsqu'il enleva sa veste de mes épaule ce n'était pas seulement du désir il y avait aussi une tendresse que je ne connaissait pas chez les hommes et encore moins chez mon ancien compagnon ...

Il me retourna vers lui et m’embrassas avec tant d'ardeur ! Je succombais, il venait de réveiller la panthère qui sommeillait en moi. Je répondis à son baiser sensuellement laissant ma jambe s'élever le long de son corps jusqu'à s'accrocher à sa taille. Alors que je laissais mes lèvre s'entre ouvrir pour haper sa langue ardente, au doux parfum suave. Je défit en survolant les bouton de sa chemise. Je le poussais joueuse, audacieuse sur l'immense lit de la suite, avant de m'accroupir sur lui. Je caressais son torse envoûtée par cette musculature. Il était là chaud comme une braise et j'allais souffler dessus. Attrapant mon châle fin je nouait ses mains au lit en murmurant à son oreille.

-Tu es tout à moi, tu ne peux plus t'échapper maintenant

et je l'embrassais doucement à la base du coup. J'arrachais sa cravate avec mes lèvres laissant une marque prune sur celle-ci.
Puis je glissais le long de son corps et commença à déboutonner son pantalon.

Je sentais son lingam durcir de plus en plus sous mon désir et je n'avais qu'une envie s'était de m'en saisir. Je levais la tête mes yeux de braise me mordant la lèvre d'envie, j'allais le manger au sens propre je voulais l'entendre gémir de plaisir...


Dernière édition par Reina Makkuro le Ven 5 Avr - 22:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trystan Coreva
Directeur de Strange Academy / Responsable des Missions / Mutant Confirmé
Directeur de Strange Academy / Responsable des Missions / Mutant Confirmé
Trystan Coreva

Messages : 89
Points : 148
Date d'inscription : 06/11/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs surnaturels:

Du Black Velvet à l'Irish Coffee  Empty
MessageSujet: Re: Du Black Velvet à l'Irish Coffee    Du Black Velvet à l'Irish Coffee  EmptyMer 20 Mar - 17:03

Mes sens étaient brouillés. Etait-ce l'alcool ou cette jeune femme qui me faisait cet effet, je ne saurais le dire, mais dans les deux sens, je la désirais. Elle était une déesse, et j'allais la vénérer comme il se doit. Mes mains descendaient dans son dos, allant jusqu'à ses fesses, redessinant ses courbes. Nos lèvres toujours collées, ne semblaient pas vouloir se quitter, nos langues se goûtaient, s’appréciaient. Je sentis alors sa jambe monter jusqu'à ma taille, je laissais ma main glisser le long de sa cuisse. Ses doigts, habiles, défirent ma chemise, libérant mon torse déjà chaud. Elle me poussa alors, me faisant basculer sur le lit plutôt grand. Je voulus me relever, mais elle se mit sur moi, je sentais sa chaleur féminine proche de ma virilité, ce qui ne faisait que accroître mon désir. Je sentais ses mains parcourir mon torse, des caresses désireuses. Je laissais mes mains sur ses hanches, voulant sentir de nouveau ses lèvres sur la mienne, sa langue se mélangeant avec la sienne.

Je l'attirais une nouvelle fois à moi pour l'embrasser fougueusement. Puis je sentis mes mains, attachées au lit. Je souris malicieux. Ses paroles ne faisant que me donner encore plus envie de la prendre, de la posséder, de l'entendre gémir encore et encore.

- Je ne comptais pas t'échapper... Je veux tout de toi...

Ses lèvres étaient à la base de mon cou, semant de langoureux baisers. Elle arracha soudainement ma cravate, j'eus alors une petite idée derrière la tête.

- Gardes la pour plus tard...

Un sourire malicieux apparut sur mon visage. Mais il fut vite repoussé par une grimace retenant un gémissement. Elle allait être mienne dans quelques minutes, j'allais la posséder, la faire hurler de désir, j'allais la rendre accro à mes assauts, elle allait devenir dépendante de moi, comme j'étais dépendant d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://strangeworld.forumactif.org
Reina Makkuro
Responsable des Missions / Professeur / Mutante Confirmée / Agent de Mission / Mannequin
Responsable des Missions / Professeur / Mutante Confirmée / Agent de Mission / Mannequin
Reina Makkuro

Messages : 80
Points : 90
Date d'inscription : 08/12/2012

Du Black Velvet à l'Irish Coffee  Empty
MessageSujet: Re: Du Black Velvet à l'Irish Coffee    Du Black Velvet à l'Irish Coffee  EmptyLun 25 Mar - 15:32

Malicieusement je passais sa cravate à mon poignet. Je défis avec une infinie douceur son pantalon le faisant glisser avant de le jeter au bas du lit.

*Quel corps magnifique, cet homme est-il réel ?*

Sous son boxer noir, il brûlait d'impatience, de désir. Moi aussi !

Mais étrangement en moi il y avait un calme doux, un battement d'ailes comme si en me rapprochant de lui je faisais un choix qui changerai à jamais mon destin .....

Je défit mon chignon laissant ma longue chevelure d'or caresser son corps. Tendre je m'allongeai sur lui. Je voulais toute sa chaleur, je voulais qu'il ne regarde que moi. Sentir encore ses lèvres sur les miennes. Je m'agrippais à lui presque désespérément.
Je laissais mon corps répondre au sien, sous ma robe mes seins durcissait se réchauffaient à son contact. Je laissais mes jambe s’emmêler avec les siennes, seul restait mes habits entre lui et moi, mes habits ? je saisi le bord de son boxer le faisant glisse sous moi ... Tendrement je pris son sexe durcit dans ma main. Dans ses yeux la lueur de la surprise s'alluma avent de s'embrasait de désir. Avait-il deviné se que je comptais faire ?
Doucement je parcourut son corps ma main tenant son sexe faisant de petit mouvement lents... Il était tellement plein de désir et moi chaude comme un soleil ardant. J'approchais mes lèvres et embrassa l'objet de ma convoitise. Avec douceur je le caressais de ma langue brûlante. avant de le prendre tout entier dans ma bouche. Doucement je remontais, recommençait. Jusqu'à ce que je sente qu'il n'allait plus pouvoir se retenir. Il tirai fort sur la soie si fort que les barreau du lit crissait. L'écharpe allait céder et j'allais céder à tout ses désirs mais encore un instant il serai à moi.
Comme à regret je lachais son sexe, laissant mon bassin profiter de sa présence. Je m'approchait du creux de son oreille

-Je peux faire tout ce que tu veux, je veux te rendre fou, je m'offre à toi comme à aucun homme

Je l'embrassais doucement dans le coup avant de finir

-appelle moi juste Miko

Je venais de lui donner mon vrais nom ou plutôt un nom oublié depuis des années ... Miko oui pour lui je voulais redevenir Miko et pas le monstre que j'était aujourd'hui. Mais lui avait-il un nom ? Je devais rêver.

Son corps sous le mien s'agiter fermant les yeux d’excitation et d'impatience je répondais à chacun de ses mouvements...

*Prend moi, je suis à toi * pensais-je
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trystan Coreva
Directeur de Strange Academy / Responsable des Missions / Mutant Confirmé
Directeur de Strange Academy / Responsable des Missions / Mutant Confirmé
Trystan Coreva

Messages : 89
Points : 148
Date d'inscription : 06/11/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs surnaturels:

Du Black Velvet à l'Irish Coffee  Empty
MessageSujet: Re: Du Black Velvet à l'Irish Coffee    Du Black Velvet à l'Irish Coffee  EmptyMar 26 Mar - 20:00

Je voulais que mes mains soit détachées. Je voulais pouvoir la touchée de mes mains, caresser chaque petits centimètres de sa peau. Je voulais qu'elle m'appartienne, qu'elle soit mienne. Je sentis qu'elle enlevait mon pantalon. Relâche moi... Je veux pouvoir t'entourer de mes bras, faire de nos corps une seule et même personne. Je voulais l'embrasser encore, encore et encore. Seul mon envie de ses lèvres était présent, enfin et mon envie d'elle aussi. Elle libéra enfin sa chevelure d'or, les laissant glisser sur mon corps. Je frissonnais de plaisir. Son foulard n'allait pas tenir longtemps... Tant pis, je lui en offrirais un autre la prochaine fois que l'on se verra. Elle colla son corps au mien, laissant une chaleur puissante qui ne faisait qu'accroître mon désir. Je sentis sa main descendre, descendre, descendre...

J'étais totalement nus à présent. J'étais soumis à elle, enfin pas pour longtemps. Elle joua de sa langue sur mon sexe. J'étais tendu, vraiment tendu, comme je ne l'avais jamais été auparavant. Cette femme avait un pouvoir impressionnant sur moi. Je me retenais, essayant de garder tout cela pour un autre moment. Elle s'arrêta, puis remonta vers mon visage. Elle ne m'embrassa pas, mais me murmura juste de l'appeler Miko... Un bien joli nom... Mystérieux et mignon, tout comme elle. Elle déposa un baiser dans mon cou, et là tout lâcha.

Le foulard se déchira. Mon désir prit le dessus, mais je n'en étais pas brusque pour autant. Je l'embrassais avec tendresse, ma main remontant dans son dos, allant chercher ce qui servait d'attache afin d'enlever la barrière que sa robe créait. Toujours en l'embrassant, je passais au-dessus d'elle, libérant son buste de sa robe. Je souris en voyant le spectacle qui s'offrait à moi. Telle une déesse elle était descendus des cieux pour prendre du plaisir avec un simple mortel. Je lâchai ses lèvres, déposant de multiples baisers jusqu'à atteindre son sein. J'allai jouer de ma langue sur son téton durci, caressant le second d'un de mes doigts. Je sentais qu'elle appréciait cela, et j'en étais le plus heureux. J'allais l'emmener au septième ciel.

Une fois que j'eus finis de la taquiner avec ses tétons, je remontais jusqu'à ses lèvres, cherchant sa langue. Je ne sais pas pourquoi, mais je sentais que quelque chose avait changé en moi. Je relâchai ses lèvres, venant glisser à son oreille, laissant une de mes mains descendre sous le bas de sa robe.

- Mon nom est Trystan... Mais tu peux m'appeler Try...

Pendant que je murmurais ses mots, ma main était passé sous sa robe, jouant par-dessus le tanga de Miko. Je lui lançais un sourire malicieux, avant de commencer à enlever le reste de sa robe. J'étais impatient à l'idée de la posséder, mais elle m'avait donné du plaisir, à mon tour de la faire planer. A présent, Ma partenaire n'avait presque que plus rien qui la cachait, enfin si, elle avait ce petit morceau de tissus qui cachait le coeur de son être. Elle allait être mienne. Je posai ma main sur sa féminité, plongeant mon regard dans le sien. Je jouais à travers le tissu, la regardant apprécier mes caresses. Douce femme aux lignes parfaites et à la voix cristalline.

Tendrement, je lui retirais ce dernier bout de tissu. Celui qui empêchait nos deux corps de s'unirent. Je me penchais vers sa féminité, et déposais un doux baiser sur ses lèvres intimes. Je me mis alors à me servir de ma langue, jouant avec ses lèvres et son clitoris. Pendant ce temps là, ma main alla jouer avec son téton. Nos corps étaient gorgés de désir, ils étaient affamés et n'attendaient qu'une seule chose. S'unir et ne faire qu'un.

Je relevais alors la tête vers Miko, me rapprochant d'elle, je l'embrassai tendrement, mon sexe se frottant contre sa féminité. Je la voulais là et maintenant. Je quittai ses lèvres à regret, pour me lever du lit. Je ramenais Miko à moi, avec tendresse, je me penchais sur elle pour l'embrasser une nouvelle fois, avant de pénétrer en elle.

Je commençais par de lent va et vient, doux, et tendres, sans violence. Je poussais quelques petits grognements. Ma respiration était saccadée, et malgré mon envie, je restais doux. Je ne voulais pas passer pour un pervers au yeux de Miko, elle avait changé quelque chose en moi, et à présent je pense que je ne pourrais plus me passer d'elle. Je caressais sa poitrine tandis mon sexe rentrait et sortait de son intimité. Ma partenaire était chaude et offerte à moi, comme j'étais offert à elle. J'accélérais un peu le rythme de mes coups de reins. Je grognais de désir, et elle laissais des cris lui échapper. J'en étais presque sûr à présent, il y avait quelque chose entre nous... Et ce pour toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://strangeworld.forumactif.org
Reina Makkuro
Responsable des Missions / Professeur / Mutante Confirmée / Agent de Mission / Mannequin
Responsable des Missions / Professeur / Mutante Confirmée / Agent de Mission / Mannequin
Reina Makkuro

Messages : 80
Points : 90
Date d'inscription : 08/12/2012

Du Black Velvet à l'Irish Coffee  Empty
MessageSujet: Re: Du Black Velvet à l'Irish Coffee    Du Black Velvet à l'Irish Coffee  EmptyMer 3 Avr - 12:28

Le tissus se déchira, et je sentis à nouveau ses main sur mon corps. Ardante elle me redessinaient, brûlante elle m'enivraient. Il enleva le haut de ma robe, ses geste était précis, efficace. Je me retrouvais sous lui, le poid de son corps sur le miens me fit frémir, je n'en pouvais plus de cette attente.
J'étais humide d'impatience, je voulais qu'il me prenne, qu'il m'entraine, qu'il se déchaine, nos corps fusionnant.

Je gémis hoquetant de plaisir lorsque ses lèvres pasionnées allèrent se poser sur mon sein durci de plaisir et d'exitation. Sa main caressait l'autre, son esprit entièrement tourné vers moi il me couvrait d'attention, et j'en brûlais, il me consumais.

A nouveau nos lèvres s'accrochèrent, s'embrassèrent. Sa langue se fit plus sensuelle, je pouvais sentir le désir dans tout son corps. Je me cambrais sous lui planquant tout mon corps contre le sien possédée par cet homme.

Ses mains glissèrent sur mon corps, sa voie grave me rendant presque folle, il me dit enfin son nom, Trystan ... Trystan , j'avais envie de le dire encore et encore, comme un sortilège, je lui appartenais.
Sa main pendant qu'il murmurait me caressait avec douceur par dessus le tissus de mon tanga. La soie de ma robe bruissait dans nos mouvement sensuelle... Mon tanga devait être trempé de désir maintenant...
Il enleva le reste de soie, Je plongeais mes yeux dans les siens emplit de désirs. Savait-il toute les sensation qu'il me procurait ?

Le feu se répandait en moi, mais j'en voulais plus...
Je le regardais descendre lentement sur mon corps. Lorsque ses lèvres se posèrent sur les miennes je lâchait un petit cris d'étonnement et de plaisir ... Sa langue joua avec mes envies, j'avais l'impression de me perdre dans mon plaisir, j'étais emportée par lui, autours de moi tout était flou, seul comptait nos deux corps s’unissant.

Doucement il remonta, son sexe dur, ardent, et bon se frotta contre ma féminité. Mon bassin suivit ses mouvements. J'ouvrais mes cuisses délicatement, je voulais qu'il aille plus bas, qu'enfin il me prenne.

Dans un ultime baisé, je le sentis me pénétrer, doucement mais avec force...
Je fermais un instant les yeux emplie de plaisir...
Nos vague commencèrent lentement, je suivait son rythme... Se n'était pas juste du sexe, je sentais autre chose dans nos corps s'unissant... Nos coeur battaient à l'unisson.
Cambrée je relevais mon bassin à chaque fois qu'il revenait vers moi, je voulais qu'il aillent plus loin , plus fort encore... Son souffle rauque se fit de plus en plus pressé à mesure qu'il laissait ses coups de rein prendre de l'ampleurs.

-Trystan, murmurai-je emplie de plaisir, ne te retiens pas, je suis à toi, rend moi folle, Trystan, Try...

Son nom s’échappait de mes lèvres désireuse.
Mes mains parcourraient tout son corps, doucement je caressais ses fesses, son dos, ses cuisses dont les muscle se tendaient à chaque accoups...
Mes seins embrasé étaient collé contre son torse en sueur... A la lumière tamisé des lampes ma peau satinée scintillait de bonheur.
Je passais délicatement un bras à son coup, mes jambes s'emélèrent aux siennes, rendant plus étroit mon vagin, démultipliant mon plaisir et le siens.

J'avais envie de crier, je gémissais doucement de plaisir mon visage contre le siens mes lèvres à quelques millimètre de ses oreilles ...
Mon autre main remonta de ses fesses à son dos...
Ses coup de reins se faisait maintenant avec toute sa force si masculine, mon corps était emporté par le sien, je voulais tellement qu'il me prenne ainsi, je laissait de plus en plus de petit cris m'échappé tandis que dans son dos involontairement je fis nombre de griffure...

J'allais exploser de plaisir, une sensation étrange se fit sentir en moi.

-Trystan, dis-je le souffle saccadé, donne moi, donne moi tout ce que tu as, prend moi, prend moi encore plus vite ...

Je fermais les yeux à moitié noyée dans mon plaisir, les pupilles dilatée pleines d'étoiles. Je l'aimais ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trystan Coreva
Directeur de Strange Academy / Responsable des Missions / Mutant Confirmé
Directeur de Strange Academy / Responsable des Missions / Mutant Confirmé
Trystan Coreva

Messages : 89
Points : 148
Date d'inscription : 06/11/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs surnaturels:

Du Black Velvet à l'Irish Coffee  Empty
MessageSujet: Re: Du Black Velvet à l'Irish Coffee    Du Black Velvet à l'Irish Coffee  EmptyMer 3 Avr - 20:11

Ma vie reprenait un peu son court. Miko avait rallumé une nouvelle flamme en moi, une flamme qui avait disparu depuis un moment, depuis cet accident de voiture où j'avais perdu mon premier amour. Je m'étais alors juré de ne plus jamais aimer quelqu'un d'autre. Mais aujourd'hui, cette jeune femme avait utilisé sa magie pour rallumer mon coeur. Mon coeur était devenus extrêmement noir depuis plusieurs mois. Noir comme l'ébène. Je l'aimais. Oui, j'aimais cette femme. J'aimais Miko. Je l'aimais de tout mon être, corps et âme. Je lui appartenais. Elle m'avait attrapée, et je ne me déferais pas de l'étreinte de ses bras. Une ange tombé du ciel.

J'étais toujours en elle. Je lui faisais l'amour comme je ne l'avais jamais fais à une autre femme. L'amour me faisait changer. Mais je la connaissais à peine ! Il fallait que j'en apprennes davantage sur elle, mais mon instinct me disait que je pouvais lui faire confiance, que je pouvais m'abandonner dans ses bras, m'échouer contre son corps, vivre avec mon amour. Mais si elle ne ressentait rien pour moi ! Si je n'étais qu'un plan pour elle. Elle était mannequin et après tout, sûrement qu'elle pouvait avoir tous les hommes qu'elle voulait pour elle. Il fallait que j'arrête de penser à toutes ces choses. Il fallait que je pense à moi, et elle, à nous deux. Profiter de ce moment ensemble, et ne pas regretter mes choix.

Douceur. Amour. Sentiments. Tendresse. Désir. Envie. Je ne pouvais pas qualifier autrement nos étreintes, nos caresses, enfin pour moi en tout cas. Tous ces sentiments étaient dans mes gestes. Bien qu'ils pouvaient sembler contrôlé et placé de façon à jouer avec les envies de ma belle, je suivais mon instinct. Elle était ma première en quelque sorte. J'avais déjà eu plusieurs relations d'un soir avant de rencontrer Miko, mais jamais rien de sérieux, en faite, il s'agissait plutôt de fin de soirées un peu trop arrosé qui avait terminé dans une chambre.

Enfin, tout cela pour dire, que Miko était pour moi, la première réelle amante. J'aimais sentir ses gestes lents, entendre ses petits gémissements de plaisir, embrasser ses lèvres ou sa poitrine. Je l'aimais, et cela était incontrôlable. Sa voix de cristal me murmura de ne pas me retenir, mais je ne voulais pas lui faire de mal. Je voulais être doux avec elle, je voulais lui faire l'amour et non la "baiser" comme certains diraient. Pour moi, ce n'était pas la même chose. C'était même totalement différent.

Mon souffle était saccadé, ma voix rauque. Mon torse était collant de sueur, tandis que mon dos était lacéré par les ongles de ma partenaire. Mon plaisir prenait le dessus, mes yeux devenaient flous, et les petits cris de Miko me rendaient totalement ivre de désir. Puis elle reparla, son souffle saccadé, ses pupilles dilatées. Elle allait tomber dans les nuages du plaisir. Sombre dans les nuages de volupté. Je voulais qu'elle m'attende pour cela. Je voulais jouir avec elle. Je la prit dans mes bras, toujours en étant en elle. Je me déplaçais jusqu'au mur, pour la plaquer contre le mur. Elle était coincée entre moi et le mur, elle ne pouvait plus partir, elle était pour moi, j'étais en elle. Je passai un bras sous sa jambe pour amplifier l'effet de mes coups de reins. Elle était tellement mouillée, que je n'avais aucun mal dans mes vas-et-vient. Je posai mon front contre le sien, accélérant encore mes coups de reins, augmentant la cadence.

Ma respiration était saccadée, ma voix rauque, et plus que l'entendais gémir, plus je sentais que j'allais jouir en elle. Je l'embrassais fougueusement, ma langue cherchant la sienne. Ma main libre alla se glisser dans sa magnifique chevelure blonde. Je sentais ses tétons durcis contre mon torse, je sentais son corps mûre et moite serré contre le mien. Je l'entendais pousser de petits cris de plaisir.
Cette fois, je ne pus me retenir plus longtemps. Son corps contre le mien, son souffle sur ma peau, ses cheveux collé contre nos corps, nos âmes s’unissant. Dans un gémissement presque bestial et rauque, je donnais les derniers coups de reins avant de laisser mon doux liquide chaud couler en elle. Je restais collé à elle, sans me retirer, ne voulant pas briser cette union. Je l'aimais maintenant, j'en étais sûre, mais elle ? Je lui donnai un autre baiser tendre sur les lèvres, sans briser l'union de nos corps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://strangeworld.forumactif.org
Reina Makkuro
Responsable des Missions / Professeur / Mutante Confirmée / Agent de Mission / Mannequin
Responsable des Missions / Professeur / Mutante Confirmée / Agent de Mission / Mannequin
Reina Makkuro

Messages : 80
Points : 90
Date d'inscription : 08/12/2012

Du Black Velvet à l'Irish Coffee  Empty
MessageSujet: Re: Du Black Velvet à l'Irish Coffee    Du Black Velvet à l'Irish Coffee  EmptyVen 5 Avr - 22:15

Trystan me pris dans ses bras fort, il me souleva, me plaquant contre le mur. Sauvage il me ravissait, jamais je n'avais éprouvé tant de sensation. Nous étions debout, il pris ma jambe s'enfonçant au plus profond de moi, son corps tout entier pris par le plaisir. C'était si bon, j'avais l'impression de voler... Nous dansions nos corps et nos âmes ne faisait plus qu'une sur une musique dont nous seul avions la clef, notre musique.

Le plaisir était si intense.

Un éclat, une étoile ardente, mon âme s'évanouissant de plaisir, j’atteins l'orgasme en même temps que lui... Alors que je sentais les semences de notre amour remonter en moi, j'oubliais tout.

Une ultime seconde je sentis le venin de ma mutation essayer de faire surface, mais je la réprimais forte d'une nouvelle volonté ... Je n'avais rien à craindre ... Je n'avais pas de raison de me transformer, je ne voulais pas voir de sang aujourd'hui. Pour la première fois depuis longtemps je me sentais bien, heureuse.

Les cheveux d'ébène de Trystan me chatouillaient le visage alors que je levais mes yeux vers les siens.Son baiser fut plein de douceur, et d'amour. Ses yeux aussi bleu que les lagons étaient cependant teinté d'une légère interrogation. Je devinais bien laquelle, mais cet air interrogateur me réchauffa le coeur, il lui donnait aussi un air particulièrement mignon, romantique. Je sourie pour la première fois depuis longtemps, inclinant la tête sur le côté pensive. Nos corps étaient encore uni, j'aurai aimé qu'ils restent ainsi pour toujours. Je passais ma main dans ses cheveux, me redressant pour déposer un petit baiser entre ses deux yeux.

Finalement la magie existait peut-être, peut-être avais-je trouvé mon prince charmant ?

-Trystan, ce soir ... En quelques heures seulement, tu as redonné des couleurs a ma vie ... Pourquoi ? Je ne le sais pas moi, même, mais dès le premier regard j'ai été attiré par toi. Tu m'a sauvée, que se soit le destin, ou autre chose, je suis sûre d'une chose, je ne veux pas que ce soir soit l'unique soir, je veux apprendre à te connaître, faire partie de te vie
dis-je sérieuse.

Aujourd'hui il avait pris la pierre sombre de mon âme et l'avait ciseler pour en faire ressortir un diamant, un cristal celle que j'étais autrefois, avant d'avoir été battue par mon ancien amant ... Avant que je ne perde Yuna ... Mais peut-être avait-il une femme, peut-être que ce "nous" auquel je pensais n'avait pas lieu d'être...
Mais gardant espoir je souriais, la pièce climatisé était plutôt fraîche aussi je me blottis à nouveau contre lui. Sa peau me réchauffant. Je voulais, je voulais être avec lui. J'espérai qu'il ne partirait pas, qu'il me reviendrait toujours ...

-Peut-être devrions-nous prendre une douche .. En même temps ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trystan Coreva
Directeur de Strange Academy / Responsable des Missions / Mutant Confirmé
Directeur de Strange Academy / Responsable des Missions / Mutant Confirmé
Trystan Coreva

Messages : 89
Points : 148
Date d'inscription : 06/11/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs surnaturels:

Du Black Velvet à l'Irish Coffee  Empty
MessageSujet: Re: Du Black Velvet à l'Irish Coffee    Du Black Velvet à l'Irish Coffee  EmptySam 6 Avr - 8:09

Toi jeune femme aux cheveux couleur du soleil, aux yeux couleurs de ce métal si précieux, à la taille fine, au corps sublime. Toi jeune femme au pouvoir suprême, à la pensée fine, au coeur tendre. Toi jeune femme dans mes bras, douce et frêle comme une ange. Toi jeune femme qui se blottit contre mon torse. Toi qui tiens tout être dans ses pensées, qui me couvre de délices. Toi, Miko, ma bien aimée, mon ange-gardien.

Nous étions unis l'un à l'autre, j'avais reposé sa jambe au sol, mais je ne voulais pas que notre lien se défasse. Je la serrais toujours dans mes bras, dans un geste aussi bien rassurant que protecteur. Je déposais un énième tendre baiser sur ses lèvres. Elle détenait le pouvoir de faire de moi presque tout ce qu'elle voulait. Je la tenais contre moi, sa poitrine contre mon torse, ses jambes contre les miennes, son visage tout près du mien. Nos corps étaient encore chauds de nos étreintes, nos envies l'un de l'autre étaient toujours présent, d'ailleurs mon sexe restait tendu et dur, preuve du désir que ma belle me faisait éprouvée. Mais il y avait quelque chose en moi de différent. Elle avait changé quelque chose dans mon âme. L'amour... Etait-ce seulement possible d'aimer à ce point de non retour ?

Puis elle parla. Sa voix ensorcelante m'hypnotisais, et ses paroles étaient... Indescriptibles. Il y avait de la fragilité, de la douceur, de la vérité et était-ce une pointe d'amour ? Je ne savais que répondre à tout cela. C'était si inattendu, je n'avais pas pensé à de telles révélations. Alors avait-elle des sentiments à mon égard ? Je la regardais dans les yeux, pensif à ma réponse.

- Miko... Je... Toi aussi tu as changé quelque chose en moi. Tu m'apaises, ta présence me fait du bien. Moi aussi je veux plus te connaître, apprendre tout de toi, faire tout pour que l'on garde cette complicité qui vient de naître entre nous...

Je l'embrassais par la suite. Etait-ce une sorte de déclaration ? Peut-être mais ce qui était sûr, c'est que tout mes dires étaient sincères. Tendrement, je retirais ma virilité de sa féminité. Nos ne semblaient pas vouloir se quitter, aussi je la ramenais contre mon torse, écoutant sa proposition. Mais c'est qu'en plus d'être magicienne, elle était coquine. Je la pris dans mes bras et l'amenais donc dans la salle de bain. Je commençai à faire couler l'eau chaude, puis me retournais vers Miko. Elle était belle. Elle avait du rouge sur les joues, ses cheveux tombaient gracieusement à sa poitrine. Elle était mienne. Plus personne ne pourrait la toucher à part moi. Je me rapprochais d'elle, mettant mes mains sur sa taille. Encore un baiser. Je ne savais pas pourquoi, mais j'étais devenu dépendant à ses lèvres. Je l'entraînais alors sous la douche. Peau contre peau, l'eau chaude coulant sur nos peaux. Ma main passa sur sa poitrine dans un geste tendre. Maintenant, je te tiens mon amour...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://strangeworld.forumactif.org
Reina Makkuro
Responsable des Missions / Professeur / Mutante Confirmée / Agent de Mission / Mannequin
Responsable des Missions / Professeur / Mutante Confirmée / Agent de Mission / Mannequin
Reina Makkuro

Messages : 80
Points : 90
Date d'inscription : 08/12/2012

Du Black Velvet à l'Irish Coffee  Empty
MessageSujet: Re: Du Black Velvet à l'Irish Coffee    Du Black Velvet à l'Irish Coffee  EmptySam 6 Avr - 14:34

Sa voix, ses mots, me rassurèrent immédiatement. J'avais entièrement confiance en lui. Mon âme toute entière rayonnait d'une douce lueur dorée...
Vivantes opales, chaudes ambres nos yeux s'ouvraient sur nos âmes et s'accordaient, s'accrochaient pour fusionner créant la plus belle des pierre précieuse n'ayant jamais existé.
Il était mes rêves, mon paradis, mon salut, le chant de la rivière ne bruissant que pour moi. Ses bras m'entraînèrent dans la salle de bain, près de lui dans ceux-ci je me sentais reine, je me sentais libre, je me sentais enfin vivre.

Nous étions habillé de nos plus beau atour, notre corps libre. Je ne pus m'empecher de le contempler, éprise de lui comme jamais une femme ne le fut d'un homme.

J'avais l'habitude d'être nue, cela faisait partie de mon métier, je posais pour des photographe toute l'année ... Je savais être l'objet du désir de beaucoup d'homme dans le milieu de la mode et leur regard me passait au dessus de la tête.

Mais quand lui, tourna son regard bleu d'azur vers moi, je ne pus que rougir un peu non pas gênée mais charmée, je voulais être belle, divine, juste pour lui. Lui seul aurait à jamais le droit de me regarder ainsi.

Ses beaux cheveux noir était en bataille, son corps musclé parfaitement proportionné selon mes goûts.
Et ses lèvres m'attiraient inexorablement vers elles. Ses main parcoururent à nouveau mon corps jusqu'à ma taille me faisant frissonner de plaisir, les miennes glissant sur son torses.

Encore une fois nos lèvres s'embrasèrent comme si c'était la première fois...

Il m'entraîna sous l'eau délicieusement chaude. Elle ruissela sur nos corps unis, perlant comme des éclat de cristal. Ses cheveux mouillait le rendait tellement craquant.
Je pus m’empêcher de me plaquer contre lui à nouveau passant ma main dans ses cheveux. Sa main passa sur ma poitrine, savait-il seulement à quel point j'aimai cela ?
S'avait-il qu'il jouait avec le feu de mon désir à chaque instant ?
Délicatement je me mis sur la pointe des pieds passant mon bras par dessus son épaule pour attraper une rose de bain. Mon corps était tendu contre le sien.
Pleine de douceur, je savonnais son dos, le couvrant d'écume blanche à la douce odeur de jasmin et de cédrat. Je me frottais doucement contre lui appréciant mon corps glissant si doucement contre le sien, toutes ses douces sensations m'enivraient de bonheur.
Je m'accrochais à son coup déposant un tendre baiser sur ses lèvres, encore pleine de désir je laissais ma jambe remonter contre la sienne.

*Je l'aime*

-Trystan murmurais-je aussi doucement que l'eau ruisselait.

Je voulais répéter ce nom à l'infini.
Je voulais le revoir, je savais qu'au matin nous devrions nous séparer, aller chacun de notre côté, lui pour son travail, moi pour ma couverture si je n'avais pas reçus d'ordre de mission.

Je voulais la certitude de le revoir, mes yeux se teintèrent d'une légère angoisse alors que je resserrais mon étreinte sur lui, mon corps ne pouvant se séparer plus de quelques fraction de secondes du sien.

Je laissais mes mains le parcourir, j'aimais tout de lui, son corps si beau, sa voix si grave, ses yeux si pur et profond dans lesquels je voulais me noyer. Encore une fois je voulais m'offrir à lui, encore une fois je voulais qu'il me vénèrent. Mon ange sauveur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trystan Coreva
Directeur de Strange Academy / Responsable des Missions / Mutant Confirmé
Directeur de Strange Academy / Responsable des Missions / Mutant Confirmé
Trystan Coreva

Messages : 89
Points : 148
Date d'inscription : 06/11/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs surnaturels:

Du Black Velvet à l'Irish Coffee  Empty
MessageSujet: Re: Du Black Velvet à l'Irish Coffee    Du Black Velvet à l'Irish Coffee  EmptySam 6 Avr - 21:57

Partons ! Quittons notre monde et notre vie pour s'adonner l'un à l'autre. Choisissons un endroit que nous seuls connaissons. Ce serait notre paradis, notre antre, notre coin à nous. Oui, parce que nous comptait à présent. Il n'y avait plus de "je" et "tu", plus de "il" et "elle". Maintenant, c'était nous. Mais je devais savoir ce qu'elle pensait. Avait-elle des sentiments ? Je la voulais pour moi à présent. J'étais égoïste n'est-ce pas ? Et bien je n'ai rien à faire de votre avis, parce que Miko était mienne.

Je l'aimais. Un coup de foudre, il n'y avait pas de doute. Elle avait réussit à faire disparaître tous mes doutes, mes peurs. J'étais dans un état très moyen lorsqu'elle m'est apparut dans ce bar, telle mon ange gardien, elle s'était rapproché de moi, comme pour user de ses dons et de faire de moi le plus heureux des mortels. Je l'avais remercié en lui offrant une balade dans le septième ciel. Elle m'avait permise de l'accompagner, et nos voix s'étaient unis dans une mélodie dont nous étions les chanteurs. Cette mélodie, comme une déclaration de nos âmes, était la plus belle que je n'avais jamais entendu.

A présent, nos corps toujours collé l'un à l'autre semblaient chercher à s'unir de nouveau. Ils étaient avides l'un de l'autre. Mes lèvres contre les siennes, elle passait sa rose sur mon corps avec une infinie douceur. Elle cherchait à raviver le désir, mais le simple fait de la voir avait déjà un effet. Je voulais lui dire. Oui je voulais qu'elle saches qu'elle comptait déjà beaucoup pour moi, mais les doutes quand à ses pensées m'empêchaient de lui dire ces trois petits mots. Puis je l'entendis. Oui, mais dans sa tête. Elle venait de le dire. Je dus rougir légèrement, mais j'étais sûr à présent. Je me collais encore plus à elle. Nos corps se complétant, telle deux moitiés. Je collais déposais de multiples baisers dans son cou, avant de décoller mes lèvres de sa peau et murmurer à son oreille.

- Miko... Je ne sais pas si je peux le dire si vite... Mais à l'intérieur de mon être, une partie veut continuer à te connaître, et l'autre ne peut faire qu'une seule chose... t'aimer...

Je passai ma main dans ses cheveux, remettant quelques mèches qui cachaient son doux visage. Je déposais un baiser sur son front, laissant ma main descendre vers sa féminité. Mes doigts commencèrent à la caresser intimement. Je l'embrassai sur les lèvres cette fois-ci. L'eau continuait de couler, déferlant sur nos corps qui se voulaient qui mourraient d'envie l'un pour l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://strangeworld.forumactif.org
Reina Makkuro
Responsable des Missions / Professeur / Mutante Confirmée / Agent de Mission / Mannequin
Responsable des Missions / Professeur / Mutante Confirmée / Agent de Mission / Mannequin
Reina Makkuro

Messages : 80
Points : 90
Date d'inscription : 08/12/2012

Du Black Velvet à l'Irish Coffee  Empty
MessageSujet: Re: Du Black Velvet à l'Irish Coffee    Du Black Velvet à l'Irish Coffee  EmptyDim 7 Avr - 20:05

Je le regardais, mes yeux emplis d'amour et de tendresse.
Nos corps se complétaient parfaitement comme si dès notre naissance, les dieux avaient prévus de nous unir.
Il devait sentir le désir dans ma voix, dans mon corps, et je sentais le sien à mon tours. Plein de douceur il me couvrit de tendre baiser, à mon oreille sa voix si profonde me fit frissonner.

- Miko... Je ne sais pas si je peux le dire si vite... Mais à l'intérieur de mon être, une partie veut continuer à te connaître, et l'autre ne peut faire qu'une seule chose... t'aimer...

Ces mots à eux seuls pouvais me faire mourir d'extase.
Délicatement il remis en place quelques mèche rebelle et déposa ses lèvres sur mon front si tendre, si amoureux. Je craquais totalement pour lui. Sentant sa main descendre vers ma partie intime je ne pus retenir un léger gémissement. Je brûlait à nouveau sous l'eau. Je me plaquais encore plus contre lui ses petites caresses m'emplissant de désir, j'en voulais encore, non je le voulais encore lui et lui seul.
Plus douce que la première fois je le laissais avoir l'initiative, enfin ... Presque...

Mes yeux dorées se noyèrent dans ses lagons, mes mains se firent aussi brûlante que mon désir. Je l'embrassais aussi douce qu'une brise, aussi légère qu'une plume cherchant sa langue je jouais avec en douceur. Mes yeux fermé mes pensée toute a lui. Mes seins contre son torses durcissaient augmentant mon plaisir. Je plaquais mon bassin contre le sien, je voulais encore une fois m'unir à lui, là maintenant sous l'eau. Il était ma drogue, j'avais besoin de lui pour vivre, j'avais besoin de ma moitié, de nos corps, de nos coeurs battant à l'unisson, de nous formant un seul être.

J'étais comme désespérée. Accrochée à lui, je voulais parcourir son corps jusqu’à le connaître par coeur. Je voulais qu'il m'appartienne, seulement à moi... Mes lèvres quittèrent un instant les siennes pour lui murmurer.

-Je t'aime, tout doucement d'abord puis plus sûre de moi, je t'aime Try... Je te veux tout entier... Tout entier à moi, tu es celui que j'attendais depuis si longtemps, je te donne mon coeur, prend moi encore, j'ai tellement soif de toi, je t'aime, tu m'as ensorcelée...

Oui, il m'avait ensorcelé, et mon amour pour lui à chaque seconde prenait encore plus d'ampleur..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trystan Coreva
Directeur de Strange Academy / Responsable des Missions / Mutant Confirmé
Directeur de Strange Academy / Responsable des Missions / Mutant Confirmé
Trystan Coreva

Messages : 89
Points : 148
Date d'inscription : 06/11/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs surnaturels:

Du Black Velvet à l'Irish Coffee  Empty
MessageSujet: Re: Du Black Velvet à l'Irish Coffee    Du Black Velvet à l'Irish Coffee  EmptyMer 17 Avr - 21:06

Tout oublier. Vivre le moment présent et apprécier chaque instant, chaque caresses. Se souvenir de chacun de ses traits, de ses merveilleux yeux d'or, de sa voix de cristal, de son corps de déesse. Mémoriser chaque seconde, chaque centimètre. Tout savoir, sans ignorer, tout reconnaître, sans jamais regretter. Elle était belle... Non... En faite, elle n'était pas belle. Elle était bien plus que cela, mieux que magnifique. On aurait dit que les dieux avaient choisis le marbre la pierre la plus pure, pour façonner son corps, ils avaient par la suite formés deux billes d'or pour former ses yeux et avaient emprunté les rayons du soleil pour lui faire une chevelure digne d'une ange.

Nous étions collés l'un à l'autre. Ma main jouait toujours sur sa féminité, la faisant languir d'envie et d'impatience. Je souris un instant en l'entendant gémir, puis elle me dit ces mots... Ces mots eurent comme l'effet d'une bombe en moi. Elle aussi alors. Elle aussi sentait le lien qui se tissait entre nous, ce lien indestructible qui était maintenant la chose la plus forte que je ne pourrais jamais créer. Après ses paroles, je l'entourais de mes bras, la rapprochant encore plus de moi. Je déposais plusieurs baisers dans son cou. Je l'aimais plus que tout.

Après ses mots, je ne voulais plus rien faire, sauf une chose, la rendre heureuse. Je voulais qu'elle n'oublie jamais ce qui nous lie, qu'elle sente ce que je ressens pour elle. Je voulais écrire de la poésie sur sa peau, embrasser ses parties les plus intimes, vivre que pour la chérir. Ma main descendis lentement dans son dos, suivant sa sublime chute de reins, jusqu'à atteindre la courbe de ses fesses. L'autre, quand à elle, restait sur sa poitrine, couvrant l'un de ses seins. Mon pouce bougeait lentement et sensuellement sur son téton qui durcissait de plaisir. Je lâchais ses lèvres, malgré le fait que je ne voulais pas arrêter nos baisers. L'eau continuait de couler sur nos corps, qui étaient, à présent, humides et chauds à souhait. Je posai mon front contre le sien, puis sans vraiment lui demander, je la pénétrai, unissant une nouvelle fois nos corps.

J'étais haletant. Le désir me consumait à petit feu, et je ne pouvais m'empêcher de regarder ma partenaire dans les yeux. Elle était belle, sa prestance et son charme étaient envoûtants. Elle était une magicienne, cela ne faisait aucun doute. Je commençais à donner quelques coups de reins, mais doux. J'étais doux dans ce que je faisais, et je prenais soin de ses envies avant les miennes, cherchant à tout prix à lui donner du plaisir à elle plus qu'à moi. Je déposai un doux baiser dans son cou avant de reporter mon regard vers ses yeux.

- Je crois que tu m'as volé mon coeur, chère Miko...

Mes yeux plongé dans les siens, je souris un instant, un sourire tendre et amoureux, un sourire qui voulait tout dire. Je ne savais pas quoi dire de plus, je préférait faire à la place. Je voulais arrêter le temps. Je ne voulais pas retourner à Strange Academy demain matin, je ne voulais pas partir de cet hôtel, je voulais à jamais dans les bras de Miko.

- Je t'aime mon amour...

J'avais murmuré, comme si je ne voulais qu'il y est qu'elle seule qui entende mes paroles, comme si j'avais peur d'être surpris et punis comme un enfant. Mais en faite, je voulais juste que cela soit dit de façon intime, que tout cela reste à jamais entre nous. Entre moi et mon amour...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://strangeworld.forumactif.org
Reina Makkuro
Responsable des Missions / Professeur / Mutante Confirmée / Agent de Mission / Mannequin
Responsable des Missions / Professeur / Mutante Confirmée / Agent de Mission / Mannequin
Reina Makkuro

Messages : 80
Points : 90
Date d'inscription : 08/12/2012

Du Black Velvet à l'Irish Coffee  Empty
MessageSujet: Re: Du Black Velvet à l'Irish Coffee    Du Black Velvet à l'Irish Coffee  EmptyJeu 6 Juin - 21:19

Le soleil du matin vint caresser ma peau, onde de douce chaleur. Trystan dormais près de moi et un instant je fut tenté de rester près de lui. La nuit avait été si douce passionnée et fusionnelle. Je ne pouvais rester plus longtemps près de cet homme qui m'avait transformer en si peu de temps. Délicatement je déposais sur la table de nuit un petit mot

"A jamais tu as changer mon coeur, désormais l'avenir n'est plus si sombre. Tel l'azur du ciel ton regard m'a redonner espoir. De nombreux démons me hante mais si tu es prêt a tout faire pour les chasser appelle-moi.

0987******

Miko "


Mes yeux d'or se posèrent une dernière fois sur lui, un sourire timide sur mes lèvres puis de nouveau je replongeai parmis les mortels pour répondre à l'appel du sang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Du Black Velvet à l'Irish Coffee  Empty
MessageSujet: Re: Du Black Velvet à l'Irish Coffee    Du Black Velvet à l'Irish Coffee  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Du Black Velvet à l'Irish Coffee
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit travail au black
» black pearl raffle
» Maryse Vs Layla Vs Vickie Vs Velvet Vs Ashley
» Layla & Michelle McCool Vs Maryse & Velvet Sky
» THE IRISH WAY OF LIFE.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Strange Academy :: La ville :: L'Hemingway bar-
Sauter vers: